Blog / News / Anaplan’s New Release ! What’s next ?

Anaplan’s New Release ! What’s next ?

La seconde release Anaplan de l’année 2016 sera bientôt disponible. Elle présente les évolutions classiques de chaque nouvelle release, de nouvelles Apps, de nouvelles fonctionnalités pour la construction de Dashboard notamment mais également de réelles nouveautés, la première brique de ce qui deviendra, à terme, une vraie gestion du cycle de vie de la solution et la centralisation de la gestion des utilisateurs.

Commençons par une des grandes nouveautés de cette seconde release, la maintenance centralisée des utilisateurs pour l’ensemble de vos Workspaces. Jusqu’ici même les informations de base d’un utilisateur comme son ID, son nom et son prénom étaient gérées au niveau des modèles (un niveau déjà assez fin de paramétrage). Et les informations gérées à ce niveau fin de modèle pouvaient avoir un impact sur l’ensemble du Workspace, c’était le cas par exemple de la coche donnant le rôle de Workspace Administrator. A partir de cette release, la gestion des utilisateurs pourra s’opèrer depuis un écran dédié, indépendant des modèles et workspaces. En un seul clic, vous avez maintenant le pouvoir d’activer ou de désactiver les utilisateurs dans tous vos modèles Anaplan et donc de gérer les évolutions de votre organisation, la création de nouveaux utilisateurs, les changements de rôle, le turnover et les promotions. Cette centralisation de la gestion des utilisateurs vous permet d’améliorer la sécurité de vos données en ayant un meilleur contrôle des accès utilisateurs à vos modèles Anaplan.

Et pour aller un peu plus dans le détail, voici un focus des fonctionnalités offertes par ce nouveau module de gestion centralisée des users :

  • User Drilldown: C’est la possibilité de voir en un clic le détail des informations utilisateurs telles que les ID utilisateur et les différents modèles et Workspace auxquels ils ont accès. Cela doit vous permettre d’avoir une meilleure visibilité des droits utilisateurs et de réaliser plus facilement des audits dans le but d’améliorer la sécurité de votre organisation.
  • Model Drilldown: C’est la possibilité de lancer une analyse par modèle de façon à obtenir rapidement une vision globale des utilisateurs ayant accès à ce modèle, ainsi que leur statut et la date de leur dernière connexion et donc potentiellement de rationaliser vos coûts de licence.
  • Model Categorization: La croissance de votre organisation nécessite de pouvoir classer vos modèles à l’intérieur de votre Workspace. Cette nouvelle fonctionnalité vous permet de catégoriser vos modèles par business fonction, par Apps, ou par environnement (développement vs production). Dorénavant vous pouvez utiliser des fonctionnalités de tri et de filtre pour trouver facilement vos différents modèles à l’intérieur de la console d’administration.

A noter : cette évolution est disponible à la carte. C’est-à-dire qu’elle ne sera pour le moment pas appliquée par défaut mais seulement si vous en faites la demande à support@anaplan.com.

La seconde grande nouveauté de cette release est ce que les Anaplaners appellent « Application Lifecycle Management » ou ALM.

« The future of models : Separating data from structure »

Ce n’est pas encore la révolution attendue pour la gestion de vos environnements (gestion d’un environnement de développement dédié et transport du paramétrage vers un environnement de production) mais c’est un premier lot de fonctionnalités qui doit à terme nous amener vers ce mode de fonctionnement cible. Fonctionnement qui devrait donc être disponible dans une prochaine release. Avant fin 2016 peut-être ?

Mais en quoi consiste concrètement cette première « brique » ? Avec cette release, Anaplan met à votre disposition trois nouvelles fonctionnalités :

  • La première fonctionnalité : « Mark a list as Production Data » vous permet dorénavant de faire la distinction entre une liste de type paramétrage devant être gérée dans un environnement de développement et une liste de type référentiel pouvant être maintenue directement dans l’environnement de production. Dans une prochaine release, Anaplan permettra de synchroniser la structure de paramétrage de votre modèle entre l’environnement de développement et celui de production sans impacter les données de production. En clair, vous aurez la possibilité de transporter les listes identifiées comme du paramétrage sans impacter celle maintenues directement en production. Attention toutefois à ces listes maintenues en production, en effet les items de ces listes ne pourront pas être appelés dans les formules d’un module. Pour le moment, Anaplan ne donne pas de précision concernant l’utilisation des propriétés de ce type de listes dans les formules d’un module (à confirmer à l’utilisation).
  • La seconde fonctionnalité « Take Models Offline » est, comment son nom l’indique, l’ajout d’un mode Offline dans la console de gestion des modèles. Ce mode Offline permettra de bloquer facilement l’accès à votre modèle lorsque vous réaliserez des opérations de maintenance sur la structure de votre modèle. Le modèle restant bien entendu complétement accessible au Workspace Administrators.
    Dorénavant, « An ’active’ model is one that is not locked nor archived » !
  • La troisième concerne l’amélioration de la connectivité entre les Workspaces d’un même client. Jusqu’à maintenant vous pouviez facilement mettre en place des imports de données entre deux modèles à l’intérieur d’un même Workspace via la fonctionnalité d’import de données. Mais cette fonctionnalité ne proposait pas l’import à partir d’un modèle d’un autre Workspace. Et bien à présent c’est possible avec cette nouvelle release. Vous serez donc en mesure d’importer des données de l’ensemble des modèles auxquels vous avez accès. Ceci inclut les imports (ou liens) à partir des listes, des modules ou des vues. Au-delà de la fluidité évidente apportée par cette connectivité inter-workspace, ce qu’il faut retenir de cette fonctionnalité c’est qu’elle accroit la capacité d’Anaplan à s’adapter à votre structure d’entreprise. En effet cette fonctionnalité apporte une solution concrète à des besoins de ségrégation de votre applicatif, que ce soit par zone géographique ou par fonction de l’entreprise. Sans régression sur les capacités d’échanges et de synchronisation de données déjà offertes.

Comme dans toute release, il y aussi les évolutions qui permettent d’améliorer par petites touches l’expérience utilisateur des Anaplaners. Anaplan prend en compte les retours des utilisateurs et Anaplaneurs. Cela mérite d’être souligné !

 « Conditional Formatting Enhancements »

Un assouplissement dans la gestion de la mise en forme conditionnelle de vos tableaux. Plus besoin de passer par votre module et republier votre vue pour modifier la mise en forme conditionnelle de vos tableaux. Vous pourrez désormais le faire directement depuis votre dashboard. Les mises en forme conditionnelles de vos dashboard peuvent maintenant être complétement indépendantes de celles utilisées dans les modules. Si vous avez plusieurs tableaux basés sur le même module dans votre dashboard vous pouvez leurs appliquer des mises en forme conditionnelles différentes.

« Dynamic Chart Selection »

Que celui qui n’a pas pesté devant ses graphiques qui ne se mettaient pas automatiquement à jour dans ses Dashboard lève le doigt ! Un nouveau client ? Et hop il fallait aller dans son module régénérer le graphique pour le réimporter dans son Dashboard de suivi du revenu par client…

Et bien grande nouvelle ! Avec cette nouvelle release c’est terminé, dorénavant les graphiques se mettront à jours automatiquement dans vos Dashboard et ça, même si ça peut paraître trivial pour certains, pour l’utilisateur Anaplan que je suis, c’est une grande nouvelle !

« Dashboard Designer Usability Enhancements »

Anaplan a écouté les retours de ses utilisateurs et propose des améliorations dans la navigation pour sa fonctionnalité de design de dashboard. En vrac, masquer le panneau de propriétés en mode design, sauvegarder et quitter le mode design en une seule action, sauvegarder en « run time » mode, masquer l’option Open source Module pour les tableaux.

« New Funnel Chart »

Un nouveau graphique de visualisation du pipeline des ventes par étape de réalisation (consultation, prospect, qualifié, négociation, proto, …).

« Map Chart Enhancements »

De nouvelles cartes pays sont disponibles pour vos analyses par zones géographiques (Australie, Nouvelle Zélande, France).

Et bien entendu, comme dans chaque release, il y a plein de nouvelles Apps à découvrir sur l’App Hub Anaplan : https://apphub.anaplan.com.

En conclusion, cette release apporte les premières pierres à de réels changements fortement attendus par la communauté des Anaplaners (gestion d’environnements et gestion centralisée des utilisateurs). Par contre, nous attendons toujours la fonctionnalité de chat interne qui a été annoncée au Hub Anaplan 2015 et qui apporterait une réelle touche collaborative au produit. Fonctionnalité qui pourrait être accompagnée d’un espace permettant de gérer une base documentaire collaborative ou d’un partenariat avec une base de gestion documentaire en ligne (Drive par exemple…).

Au niveau de l’expérience utilisateur, cette release améliore sensiblement la fonctionnalité de création des dashboard en venant corriger certains points négatifs de la précédente version. Nous attendons maintenant avec impatience la fonctionnalité qui permettra de faire des sélections multiples dans les menus déroulant sur des items de listes (notamment période et version) dans les entêtes de tableaux.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de précisions ou si vous avez des questions sur cette nouvelle release  lschaub@meltone.com / anasri@meltone.com.

MeltOne Advisory, Anaplan’s Partner.