Blog / News / CPM Gartner 2016 – What’s New ?

CPM Gartner 2016 – What’s New ?

MeltOne a pris le temps d’analyser pour vous le Magic Quadrant 2016 pour les solutions Corporate Performance Management.

Breaking news ! La saison 2016 du Gartner pour les solutions Corporate Financial Management démarre… mais de quoi parlons-nous exactement ?
Petit décryptage, le Gartner classe les progiciels du marché suivant 4 catégories Niche Player / Challenger / Visionnaire / Leader en fonction de deux critères :

  • Leur capacité à exécuter ou fournir la prestation attendue (ability to execute),
  • La complétude de la vision et de la palette fonctionnelle (completeness of vision).

L’acronyme CPM (Corporate Performance Management) couvre plusieurs processus métiers :

  • Consolidation et processus de clôture,
  • Reporting financier, reporting de gestion et communication financière,
  • Budget, élaboration budgétaire et Forecasting,
  • Planification et gestion stratégique (what if analysis, ..),
  • Modélisation et optimisation de la profitabilité.

La principale nouveauté de cette saison 2016 ? Deux Quadrants au lieu d’un !

Pour ceux qui ne l’ont pas encore découvert, la version 2016 du Magic Quadrant pour les solutions CPM prend un véritable virage dans son analyse et dans son positionnement. En effet, dans cette nouvelle version il n’y a plus un Magic Quadrant mais deux ! Un pour les solutions FCPM (Financial Corporate Performance Management), et un pour les solutions SCPM (Strategic Corporate Performance Management).

Ce constat fait, il est important de noter que certaines des solutions présentes dans le Magic Quadrant 2015 sont maintenant positionnées dans un seul Quadrant, alors que d’autre restent présentes dans les deux. Pourquoi ce changement ? Le Gartner a voulu séparer les solutions d’aide au reporting et à la publication financière, des solutions de planning et d’aide à la décision.

Ok, mais concrètement ça veut dire quoi ? Que dorénavant nous retrouvons d’un côté les solutions FCPM permettant de supporter les processus de clôtures financières ou de gestion ainsi que la production des reportings associés :

  • Consolidation financière,
  • Reporting financier,
  • Gestion du reporting/des coûts/des prévisions,
  • Gestion des rapprochements/clôtures,
  • Transactions inter-compagnies et publications financières (disclosure management).

Et de l’autre les solutions SCPM permettant de supporter les processus de planification stratégique et de pilotage de la performance :

  • Planification stratégique
  • Déclinaison des objectifs stratégiques en cible opérationnelle
  • Réconciliation planification stratégique / opérationnelle
  • Pilotage opérationnel de la performance (suivi de marge, de l’activité)

De notre point de vue, cette nouvelle classification apporte plus de lisibilité aux clients sur le marché très fourni des solutions CPM et permet d’éviter de pénaliser les solutions « spécialisées » par rapport aux solutions plus « généralistes » dans un processus de choix d’outil.

 

Notre analyse de ces deux Quadrants.

  • Sur la vision générale

Outre la dichotomie de l’offre CPM présentée précédemment qui reste la principale nouveauté, nous constatons que les leaders historiques souffrent et sont rattrapés en termes de vision. Ils restent cependant des acteurs solides contrairement à d’anciens challengers ou nich players, qui quittent le Quadrant Talentia notamment. Darwin, quand tu nous tiens !

Les solutions Cloud poussent clairement de plus en plus fort. Est-ce que cela veut dire que les solutions non Cloud n’ont plus d’avenir ? Non, bien au contraire notamment sur des données sensibles où les entreprises hésiteront souvent à se tourner vers du Cloud et préféreront opter pour du on-premise. Concernant l’offre SCPM cela reste encore très embouteillé avec 16 acteurs (pour 10 sur FCPM). Meltone fait le pari que la saison 2017 verra moins d’acteurs au casting… Darwin encore et encore.

  • Sur le positionnement

Certaines solutions gardent un pied dans les deux tableaux : c’est le cas de TAGETIK, SAP (qui rajeunit son offre avec Cloud for Planning), Oracle et Host Analytics qui continuent de couvrir l’ensemble de la palette CPM  – ce qui ravira à coup sur les adeptes du tout en 1 !
D’autres sont clairement positionnées sur un seul de ces tableaux (par exemple Anaplan, qui apparait uniquement sur le SCPM mais avec un très bon positionnement). Enfin, de nouveaux acteurs arrivent en force : c’est le cas de Blackline sur la partie FCPM, qui est portée par sa notoriété sur la partie Fast Close. Pour finir, il y a les gros « gadins » : SAS et IBM reculent, pour parfois même devenir challenger.

MeltOne peut vous aider à faire le bon choix !

MeltOne peut vous accompagner sur toutes les phases de votre projet, des phases amont de cadrage et d’aide au choix d’outil aux phases de mise en œuvre.

Meltone, c’est aujourd’hui des clients satisfaits et des partenariats établis avec les solutions SAP, Anaplan et TAGETIK, toutes trois citées dans les Quadrants FCPM et SCPM.
N’hésitez pas à prendre contact avec nous : anasri@meltone.com, fpersonne@meltone.com