Blog / News / RELEASE 2205 : QUOI DE NEUF ?

RELEASE 2205 : QUOI DE NEUF ?

En ces beaux jours de printemps qui pointent (enfin) le bout de leur nez, une nouvelle release de SAP Business ByDesign est disponible et propose tout un lot de nouvelles fonctionnalités afin de compléter le périmètre fonctionnel de la solution phare des PME, ETI et sociétés innovantes.

Alors quoi de neuf dans ce nouveau cru ?

  1. Contrôle du budget

Certainement la nouveauté la plus importante de cette release puisqu’elle touche à la fois les achats et le contrôle de gestion en apportant la possibilité d’avoir un suivi et un contrôle des dépenses à la création, approbation ou modification d’une commande d’achat.

Les principales améliorations complétant les capacités existantes sont :

  • Introduction d’une catégorie budgétaire
  • Possibilité d’allouer et de libérer une partie d’un budget annuel pour les achats sur centres de coûts / projet
  • Exécuter une vérification budgétaire lors de la création, approbation ou modification d’une commande d’achat par rapport au budget disponible sur l’objet analytique
  • Contrôle budgétaire disponible pour les factures sans référence à une commande d’achat
  • Nouveaux rapports et analyses améliorées pour le suivi budgétaire

-Centres de coûts – Suivi budgétaire

-Projets – Suivi budgétaire

  • Possibilité de modifier le budget et les montants alloués en cours d’année
  • Possibilité d’assigner un contrôle budgétaire sur écritures récurrentes en comptabilité
  • Possibilité d’ajouter des contrôles supplémentaires via recours à du développement spécifique

 

Activation du contrôle de budget au niveau société

Contrôle actif de budget dans la commande d’achat

Reporting budget

           2. Traitement des ordres de services et tableau de répartition

Avec la version 2205, le tableau de répartition des ordres de service a été considérablement amélioré pour permettre au planificateur de services d’avoir une vue d’ensemble du travail qui devrait être attribué aux ressources internes ainsi que leur disponibilité. Comme indiqué sur la capture d’écran ci-dessous, il y a dorénavant 2 écrans partagés avec en haut la liste des commandes de service et en bas la liste des employés ainsi que leur disponibilité, ce qui facilite ensuite l’affectation des bonnes ressources :

Vue du planificateur de service

       

      3. Création d’un ordre de fabrication en 1 étape

Les responsables des chaines de production souhaitent parfois pouvoir créer des ordres de fabrication sans passer par l’étape de planification, notamment lors des périodes de forte demande. Avec la version 2205, il est maintenant possible de créer une proposition, une demande et un ordre de production en une seule et même étape.

Création d’un ordre de fabrication

Création automatique en 1 étape – Proposition, Demande, Création

    4. Gestion des variantes articles dans les BOM

Il est maintenant possible d’ajouter les spécifications d’un produit non plus au niveau des articles mais dans les BOM directement (au niveau de chaque ligne).

Cela permet d’éviter de devoir créer une nouvelle fiche article pour chaque variante d’un même produit (taille, couleur), rendant de ce fait la gestion du référentiel article plus simple et moins volumineuse.

Vue de la BOM

Gestion et affectation des variantes

      5. Réévaluation des comptes GL en devise étrangère

 Depuis la release 2205, il est possible de réévaluer les balances des comptes GL de leur devise étrangère en devise société à une date et un taux de change définit.

Cette étape de clôture est primordiale pour les entreprises qui sont soumises à des effets de change importants. Le résultat de cette réévaluation est extournable au premier jour du mois suivant et est exportable sous Excel.

Cockpit de réévaluation

Synthèse post-traitement

Et pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur les prochaines dates clés concernant cette release, voici l’agenda des jalons à retenir, partagé par l’éditeur :

Demandez une démo Smart ERP

    Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité et les Conditions d’utilisation de Google s'appliquent.